cover 13 difusión portada

Samir Amin

CHF 11,00

Ce fascicule expose les grandes idées au cœur du combat intellectuel et politique de Samir Amin, qui a contribué de façon magistrale à la déconstruction du discours conventionnel sur la nature et le déploiement du capitalisme, sur le développement et le sous-développement.

Description

Samir Amin est né au Caire en 1931, d’un père égyptien et d’une mère française, tous deux médecins aux idées progressistes. Il est décédé le 12 août 2018 à Paris, de retour de Dakar où il séjournait régulièrement, et est enterré au cimetière du Père Lachaise.

Dès sa prime jeunesse, il fut influencé par le marxisme. Son engagement dans la lutte contre l’injustice et la domination étrangère fut celui de toute une vie. Figure emblématique de la pensée radicale, penseur fécond, auteur prolifique et intellectuel organique, Samir Amin a contribué de façon magistrale à la déconstruction du discours conventionnel sur la nature et le déploiement du capitalisme, sur le développement et le sous-développement.

Au cours de ce combat, grâce à ses intuitions et audaces, il forgea de nouveaux concepts du développement et une meilleure connaissance du système capitaliste mondial.

Ce fascicule expose les grandes idées au cœur de son combat intellectuel et politique : la trajectoire du capitalisme historique et ses mutations à l’époque contemporaine ; les concepts de Centre et Périphérie ; la loi de la valeur mondialisée ; la critique de l’eurocentrisme ; le concept de déconnexion ; le socialisme comme stade supérieur de la civilisation humaine…

 

Note de lecture de Bernard Founou Tchuigoua

En mars dernier, Florian Rochat, ancien directeur du CETIM et responsable de la collection « Pensées d’hier pour demain », avait écrit à plusieurs personnalités susceptibles de faire entrer Samir dans sa collection avant le dernier trimestre 2020. La proposition de Moussa Dembélé fut retenue. Dans son livre Samir Amin : Intellectuel organique au service de l’émancipation des peuples du Sud, le choix du titre et le contenu montrent qu’en Afrique tropicale dite francophone, il était le mieux placé pour faire entrer Samir Amin dans la collection du CETIM. Je crois que si Samir avait été consulté au moment du lancement de la collection, il aurait proposé de l’appeler « Pensée et action militante ». En effet, il s’était déjà approprié la fameuse phrase de Marx : « Les philosophes n’ont fait qu’interpréter diversement le monde, ce qui importe, c’est de le transformer. »

Moussa Dembélé a relevé le défi et proposé en un temps record un recueil de textes qui reflètent une des préoccupations majeures de Samir : Refonder le matérialiste historique afin qu’il contribue efficacement à la connaissance scientifique d’un système mondial très différent de celui qui avait inspiré la première formulation par Marx et Engels mais aussi des expériences en principe socialistes de l’Union soviétique, de la Chine, du Vietnam, et de Cuba. Pour lui contrairement à certaines problématiques économicistes ou utopistes dont on peut trouver des justifications chez Marx, le socialisme ne sortira pas nécessairement d’une crise du capitalisme, si profonde soit elle, ni d’un régime qui confond avancée socialiste et collectivisation/étatisation des moyens de production : La clef du succès durable dans un cas ou dans l’autre réside dans la démocratisation de la société et dans l’enracinement de la culture politique savante et populaire.

Le recueil est composé de 13 textes que je me permets de regrouper en trois catégories. La première qui est essentiellement théorique porte sur la polarisation de l’accumulation dans le développement inégal et sur le matérialisme historique refondé (pp. 17-55). La seconde qui est centrée sur l’histoire porte la critique de l’eurocentrisme en sciences sociales et sur la dynamique du capitalisme réellement existant depuis les origines (pp. 55-72). Et la troisième qui est centrée sur les stratégies de sortie de la spirale périphérisante, porte sur le concept de la déconnexion, les projets souverains, la Cinquième internationale et l’avenir du socialisme en Chine (pp 73-90)1. Sans doute le manque de textes spécifiques sur l’égalité homme-femme et sur l’écologie s’explique par le format des livres de la collection. Est-ce partie remise?

1 Pour ceux qui veulent aller plus loin, l’auteur propose trois pages de bibliographie comprenant les principaux livres de Samir Amin, une liste de livres sur son œuvre et huit sites électroniques.

 

Lire l’article paru dans Investig’Action

Additional Information

Auteur

Recueil de textes

Collection

Pensées d’hier pour demain

Éditions

Éditions du CETIM

Numéro

13

Année

2020

ISBN

ISBN 978-2-88053-140.9

Nombre de pages

96