Bolivie

Les actions du CETIM, avec ses partenaires sur le terrain, en faveur du peuple bolivien

Sauver la démocratie en Bolivie

Depuis son entrée en fonction en janvier 2007, le président bolivien Evo Morales, élu démocratiquement, est confronté à des entreprises de déstabilisation de la part des groupes d’intérêts économiques ouvertement soutenus par les États-Unis d’Amérique. Quant aux populations indigènes, elles sont victimes d’un resurgissement de plus en plus violent du racisme anti-indigène comme le montrent les appels publics à « tuer les indiens » et l’organisation de « chasses à l’Indien » (cf. Sucre). Le Bureau du Haut-Commissariat aux Droits de l’homme en Bolivie a déploré et condamné ces actes, ainsi que l’impunité dont jouissent les responsables de ces actes. Les ONG signataires appellent le CoDH à intervenir promptement pour sauver la démocratie en Bolivie.

Davantage d'informations

Violations des droits de l’homme à Chypre, au Kurdistan et rôle du FMI en Bolivie

Cette déclaration s’intéresse aux différentes violations des droits de l’homme en Turquie et en Bolivie. Les crimes commis par la Turquie à Chypre lors de l’invasion a conduit à l’extermination de 1’496 prisonniers de guerre. Ces crimes n’ont jamais été jugés. Au Kurdistan, la déportation de villages entiers constitue aussi une violation des droits fondamentaux par l’Etat turc. La question de l’objectivité dans le choix des pays faisant l’objet d’un rapport par la Commission des droits de l’homme est soulevée. Dans un second temps, la politique du FMI et de la Banque mondiale en Bolivie est examinée.

Davantage d'informations