L’alimentation : enjeu central pour un développement durable

07/07/2021

Les politiques imposées au niveau économique et social depuis plusieurs décennies dans le cadre de la mondialisation néolibérale sont à l’origine de l’augmentation de la pauvreté et de l’exacerbation des inégalités.

Dans les milieux ruraux, ce panorama est particulièrement préoccupant et la crise alimentaire mondiale s’aggrave d’année en année.

Ces résultats sont la conséquence directe du fonctionnement des systèmes alimentaires actuels, construits au gré des intérêts des grandes entreprises transnationales agroalimentaires.

Le Sommet de l’ONU sur les systèmes alimentaires, prévu pour l’automne 2021, pourrait et devrait constituer une opportunité pour renforcer nos systèmes alimentaires et pour les rendre égalitaires et démocratiques.

Dans le cadre du Forum politique de haut niveau de l’ECOSOC, le CETIM a soumis une déclaration écrite pour exprimer ses préoccupations face à la manière dont ce Sommet est en train de s’organiser, tout en dénonçant la mainmise des transnationales sur ce dernier.

 

Lire la déclaration du CETIM

Catégories Actualités Articles Déclarations Droits des paysans Droits économiques, sociaux et culturels
Étiquettes