Impact des mesures coercitives unilatérales

10/07/2024

CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME
48ème session

Les effets humanitaires négatifs des sanctions unilatérales se sont aggravés au cours de la pandémie de COVID-19. Elles représentent un obstacle évident à la capacité de lutter contre le COVID-19 car elles affectent (dans certains cas contribuent même à démanteler) l’appareil économique des pays ciblés et leur capacité à se procurer certains biens et technologies, frappant principalement la population civile non ciblée et violant toutes les catégories de droits de l’homme, en particulier les droits économiques, sociaux et culturels et le droit au développement.

Lire la déclaration orale du CETIM en anglais

Voir la vidéo sous-titrée en français

Catégories Déclarations Droits économiques, sociaux et culturels DROITS HUMAINS
Étiquettes
bursa evden eve nakliyat