Difficultés des paysans sénégalais

12/07/2016

Le CETIM est engagé depuis de nombreuses années en faveur d’une meilleure protection des droits des paysans. Ndiakhate Fall, paysan sénégalais, est à Genève pour le Conseil des droits de l’homme. Il nous parle de la condition des agriculteurs de son pays. Entre changement climatique, politique agricole incertaine et commerce défaillant, les paysans sénégalais vivent dans l’insécurité.

Le CETIM représente La Vía Campesina, le mouvement paysan international, auprès de l’ONU.

Ecoutez Ndiakhate Fall:

 

 

Afin d’approfondir cette thématique, commandez et lisez la publication “Le droit à la terre”. Disponible en français, anglais et espagnol. Elle est mise gratuitement à disposition des organisations et des mouvements sociaux dans le Sud. Vous pouvez commander cette publication auprès du CETIM par email à contact@cetim.ch ou par téléphone au +41 (0)22 731 59 63.

Vous pouvez aussi la télécharger ou la consulter librement ici.

Catégories Actualités Articles Droits des paysans Droits humains
Étiquettes Conseil des droits de l'homme droit à la terre droit aux semences Droits humains La Via Campesina paysans semences terre