Conférence parallèle “Dette et droits humains: le cas de la Grèce”, Vendredi 18 septembre 2015, 17:00-18:00

17/09/2015

CONFÉRENCE PARALLÈLE

A l’occasion de la 30ème session du Conseil des droits de l’homme, le Centre Europe-Tiers Monde (CETIM) a le plaisir de vous inviter à une conférence parallèle sur

La dette publique et les droits humains: le cas de la Grèce
Vendredi 18, 2015, 17:00-18:00, Palais des Nations, Salle XXVII

Intervenants:

Renaud Vivien
Juriste et Membre de la Commission sur la Vérité de la Dette Grècque

Alfred De Zayas
Expert indépendant desNations Unies sur la promotion d’un ordre international démocratique et équitable

Modérateur:

Melik Özden
Directeur du CETIM

Interprétation vers l’Anglais et le Français

Objet inconnu

La Grèce est soumise par ses créanciers à de douloureuses mesures d’ajustement structurel depuis mai 2010. Les effets sociaux et économiques sont dramatiques. Une commission pour la vérité sur la dette publique été créée en avril 2015 par le Parlement grec. Les conclusions de son rapport préliminaire sont claires : la dette et les mesures d’austérité imposées à la Grèce violent les droits humains du peuple grec et le droit international, la dette réclamée en 2015 à la Grèce est totalement insoutenable, et une grande partie de celle-ci est illégale, illégitime et odieuse et doit ainsi être répudiée.

Pour plus d’informations voir la déclaration écrite présentée par le CETIM au Conseil des droits de l’homme ici.

Catégories Cas Conférences Droits économiques, sociaux et culturels Droits humains
Étiquettes Audit de la dette austérité CADTM Conseil des droits de l'homme Grèce