Semaine de mobilisation contre l’impunité des multinationales

20/12/2016

La seconde réunion du Groupe de Travail sur les sociétés transnationales a eu lieu du 24 au 28 octobre 2016 à l’ONU à Genève.

Dans ce cadre et en soutien aux victimes de violations perpétrées par les multinationales, le CETIM a co-organisé avec la Campagne mondiale deux journées d’information et de sensibilisation sur la Place des Nations ainsi qu’une manifestation en ville. Des conférences ont également réuni un public nombreux.

Des stands d’information tenus par des militant-e-s engagé-e-s dans la lutte contre l’impunité des multinationales ont occupé la place des Nations pendant deux jours. Des ateliers ouverts au public proposaient des sujets tels que l’extractivisme, le droit à l’eau ou l’architecture de l’impunité et chaînes globales de distribution.

Une conférence publique intitulée « Au nom du profit, tout est permis ? » a fait salle comble le 26 octobre à la Maison des Associations à Genève. Les intervenant-e-s ont présenté un tour d’horizon des initiatives européennes et onusiennes pour réguler les activités des multinationales.

Une manifestation publique a réuni de nombreux membres de la Campagne dans les rues de Genève. Partie de la Place Bel-Air, la manifestation s’est rendue jusqu’aux Eaux-Vives, devant le siège de la société transnationale TRAFIGURA. Par cette action, le travail du CETIM et de ses partenaires dans leur lutte contre l’impunité des multinationales a été rendu visible.

Catégories Articles Bulletin Campagnes Sociétés transnationales
Étiquettes
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn