Justice environnementale

Exploitation pétrolière, forestière, forages, déchets toxiques. L’irresponsabilité des multinationales dévaste la planète et ses habitant.es.

Depuis plus de 50 ans, le CETIM dénonce la destruction de notre environnement. Il soutient les combats des peuples indigènes et des paysan.nes  pour (ré)affirmer leur souveraineté sur :

  • leurs milieux de vie
  • leurs ressources naturelles
  • leur mode de vie et de faire
  • face à la mainmise des sociétés transnationales avec l’accord des Etats.

Déchets toxiques

Autres documents et liens

 

Droit à la terre des peuples autochtones en Colombie

La reconnaissance et la protection des cultures autochtones ne peuvent se concevoir sans la reconnaissance du droit à la terre et à la réappropriation par ces peuples de leurs bases matérielles et économiques. Dans le cas de la Colombie, le processus de mondialisation imposé à travers le modèle néolibéral met en danger la vie et la culture propre de ces peuples en restreignant leur droit à la terre pour donner priorité aux intérêts économiques, particulièrement ceux des sociétés transnationales. Le CETIM demande que soit respecté le droit à la terre et que des solutions alternatives puissent voir le jour, à l’initiative des groupements indigènes.

Davantage d'informations
1 4 5 6
bursa evden eve nakliyat