L’austérité et l’endettement imposé à la Grèce violent les droits humains du peuple grec et le droit international

La Grèce est soumise par ses créanciers à de douloureuses mesures d’ajustement structurel depuis mai 2010. Les effets sociaux et économiques sont dramatiques. Une commission pour la vérité sur la dette publique été créée en avril 2015 par le Parlement grec. Les conclusions de son rapport préliminaire sont claires : la dette et les mesures d’austérité imposées à la Grèce violent les droits humains du peuple grec et le droit international, la dette réclamée en 2015 à la Grèce est totalement insoutenable, et une grande partie de celle-ci est illégale, illégitime et odieuse et doit ainsi être répudiée.

Davantage d'informations

L’instrument international contraignant doit cibler les sociétés transnationales (STN)

Madame la Présidente, Avec la mondialisation de l’économie, les sociétés transnationales (STN) sont devenues des acteurs majeurs, puissants et incontournables et leurs activités sont sources de multiples violations des droits humains. De nos jours, quelques centaines de STN contrôlent au niveau mondial l’essentiel de la production et de la commercialisation des biens et des services. […]

Davantage d'informations

Huit propositions pour le nouvel instrument international contraignant sur les sociétés transnationales et les droits humains

Cette communication contient huit propositions par rapport à la nature, la portée, la forme et le contenu du futur instrument international contraignant. Elle est présentée au nom de la Campagne mondiale pour démanteler le pouvoir des STN et mettre fin à l’impunité, un réseau international qui regroupe plus de 200 mouvements sociaux, réseaux, organisations et représentants de victimes et de communautés affectées du monde entier.

Davantage d'informations

Les actions de Chevron limitent la liberté d’expression des victimes, académiciens, étudiants et activistes

En 26 ans d’exploitation pétrolière en Amazonie équatorienne, Chevron (anciennement Texaco) a souillé plus de 450’000 hectares d’une des zones de la planète les plus riches en biodiversité, détruisant les conditions de vie et de subsistance de ses habitants. Après 21 ans de litige et malgré une condamnation de la justice équatorienne, l’impunité continue pour Chevron et les victimes de ses activités en Équateur attendent toujours justice et réparation. De son côté, Chevron a rejeté sa responsabilité et n’a eu de cesse de consacrer d’énormes efforts et ressources pour ignorer la sentence, persécuter les victimes et faire taire leurs défenseurs.

Davantage d'informations

Accès à la justice et droit à l’alimentation : la marche à suivre

Monsieur le Président, L’analyse de la Rapporteuse spéciale sur le droit à l’alimentation sur les difficultés à demander des comptes aux sociétés transnationales pour des violations des droits humains commises démontre, si besoin est, la nécessité de mettre en place à l’échelle internationale des normes contraignantes pour ces entités. Tâche que doit remplir le nouveau […]

Davantage d'informations

Droits humains et changement climatique

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Pour le CETIM – Centre Europe Tiers-Monde -, auquel s’associent la Coordination climat et justice sociale et le Forum pour une nouvelle gouvernance mondiale, il existe un lien indissoluble entre les conséquences dramatiques du changement climatique et les droits humains qui sont défendus dans cette enceinte. La gouvernance mondiale […]

Davantage d'informations