Sociétés militaires et de sécurité privées

13/09/2019

CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME
42e session

L’Association internationale des juristes démocrates et le CETIM sont préoccupés par les difficultés à établir les responsabilités et à offrir des recours aux victimes de violations perpétrées par des sociétés militaires et de sécurité privées. Les deux associations font une déclaration orale dans ce sens au CoDH.

A lire ici en français

 

Catégories Articles Déclarations Droits humains Sociétés transnationales
Étiquettes
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn