Mise en œuvre de l’UNDROP au niveau national et international pour lutter contre le changement climatique

10/07/2024

CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME
51ème session

La crise climatique actuelle affecte de plus en plus les zones rurales et la production de cultures de subsistance. L’augmentation des sécheresses sévères, des incendies, des inondations, a un impact sévère sur les conditions de vie et le droit au travail des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales. A cet égard, LCV et ses partenaires appellent le Conseil des droits de l’homme et les Etats membres de l’ONU à protéger le droit au travail dans les zones rurales et à progresser dans la mise en œuvre correcte de l’UNDROP au niveau national et international par la création d’un mécanisme de suivi.

Lire la déclaration orale du CETIM en anglais

Voir la vidéo sous-titrée en français

Catégories Déclarations Droits des paysans
Étiquettes
bursa evden eve nakliyat