Inégalités dans le cadre du Covid-19

30/09/2021

CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME
48e session

Le 27 septembre 2021, le CETIM a participé à un débat organisé par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur l’exacerbation des inégalités dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

Parmi les intervenant.es, soulignons la participation de: Michelle Bachelet, Haute‑Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Joseph E. Stiglitz, lauréat du prix dit Nobel d’économie, Tlaleng Mofokeng, Rapporteuse spéciale sur le droit qu’a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible, Magdalena Sepúlveda, anciennement Rapporteuse spéciale de l’ONU sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme.

Dans ce cadre, le CETIM est intervenu pour attirer l’attention sur l’historique des politiques menées qui ont provoqué les inégalités et l’effondrement des systèmes de la santé publique dans de nombreux pays suite à la pandémie, tout en relayant les revendications des mouvements sociaux pour y remédier. Lire la déclaration du CETIM (en anglais)

En effet, l’origine des inégalités sociales et économiques se trouve dans une série d’offensives politiques contre les services publics, dont des systèmes de santé dans le monde, en particulier :

– les coups d’État des années 1970 et 1980 qui ont conduit à l’imposition de programmes dits d’ajustement structurel, à travers le FMI et la Banque mondiale;

– le sabotage des décisions de la Conférence d’Alma Ata qui prévoyaient l’engagement des collectivités publiques en faveur de la santé primaire (des déterminants sociaux de la santé) dans le monde ;

– la marchandisation accélérée du service public de la santé et de l’injustice climatique.

Le CETIM a déjà publié deux article au sujet d’Alma Ata et des inégalités face à la pandémie:
Contrôle des épidémies? L’OMS avait la solution il y a 40 ans
Droits humains dans le contexte de la pandémie de Covid-19

Dans sa déclaration, le CETIM a abordé la question de l’inégalité dans l’accès aux médicaments et aux vaccins dans le cadre de la pandémie mondiale. A cet égard, lire aussi l’appel international co-signé par le CETIM pour mettre fin au système des brevets privés.

 

 

 

 

Catégories Actualités Articles Déclarations Droits économiques, sociaux et culturels
Étiquettes