Droits des paysan·nes

Aujourd’hui, il y a environ 1,2 milliard de paysan.nes dans le monde. Avec leur famille, ils et elles représentent un tiers de l’humanité.

Les paysan.nes et autres travailleur.euses ruraux.ales sont essentiel.les à la sécurité alimentaire et à la réalisation du droit à l’alimentation. Cela en particulier dans les pays du Sud où ils fournissent jusqu’à 80% des aliments consommés localement.

Les paysan.nes jouent un rôle primordial dans la lutte contre le changement climatique et la conservation de la biodiversité

Or, les paysan.nes et autres travailleur.euses ruraux·ales (pêcheurs, nomades, etc.) font partie des groupes les plus vulnérables et discriminés. Ils et elles sont victimes de multiples violations de leurs droits humains et souffrent de façon disproportionnée de la faim et de la pauvreté. 80% des personnes victimes de la faim dans le monde vivent et travaillent dans les zones rurales.

Le CETIM s’engage depuis de nombreuses années en faveur des droits des paysan.nes. Il apporte son soutien à des organisations représentants des paysan.nes et d’autres travailleur.euses ruraux.ales dans les pays du Sud afin de leur permettre d’accéder aux mécanismes de protection des droits humains de l’ONU.

Une déclaration sur les droits des paysan.nes

Le 17 décembre 2018, les Nations Unies ont adopté la Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales (UNDROP). Aux côtés de La Via Campesina et de FIAN International, le CETIM s’est fortement impliqué dans le processus qui a aboutit à ce succès. Il a notamment offert son appui aux paysan.nes afin de leur permettre de participer aux négociations et de faire entendre leurs propositions.

Fruit d’une lutte de 17 ans pour la reconnaissance des droits de cette population particulièrement vulnérable, l’adoption de l’UNDROP constitue un moment historique. Respecté et mis en oeuvre, cet instrument sera utile, non seulement pour les paysan.nes, mais pour l’humanité tout entière. En effet, la paysannerie familiale nourrit le monde!

Un an après l’adoption de cet outil indispensable, une déclaration commune a été signée par neuf rapporteur.euses spéciaux.les et expert.es ainsi que par quatre membres des organes conventionnels des Nations Unies. Ce document souligne que les paysan.nes doivent participer “à tous les processus décisionnels susceptibles d’affecter leur vie, leurs terres, leurs ressources et leurs moyens de subsistance”. Il exhorte à plusieurs reprises les Etats à jouer un rôle clé dans la mise en œuvre de l’UNDROP.

En octobre 2023, le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, avec une majorité écrasante d’États membres en faveur, a pris une nouvelle mesure historique. Il vote en faveur de la Résolution 54/9 visant à créer un mécanisme de suivi de la Déclaration. Un Groupe de travail d’expert.es est chargé de travailler à la promotion et à la mise en œuvre de l’UNDROP.

Téléchargez gratuitement le livre édité par le CETIM “La Déclaration de l’ONU sur les droits des paysan.nes” en PDF

Campagne Protéger les droits des paysan.nes

Accès à la justice pour les paysan.nes

Fiches de formation sur les droits des paysan.nes

 

Usage de la force en France: inquiétudes à l’ONU

COMMUNIQUE DE PRESSE Genève, le 15 juin 2023 – Sept experts indépendants* des Nations Unies ont exprimé leur inquiétude face aux allégations d’un usage excessif de la force lors des récentes manifestations contre la réforme des retraites et les projets de méga-bassines en France. , sept experts indépendants* des Nations Unies ont exprimé leur inquiétude […]

Davantage d'informations

Les méga-bassines bafouent le droit à l’eau des paysans en France

CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME 52e session Le CETIM et la Confédération paysanne sont préoccupés par l’augmentation des constructions de méga-bassines en France, des ouvrages de stockage d’eau pour irrigation de l’agriculture industrielle qui bafouent le droit à l’eau des paysans. Grâce à un financement public à 70%, ces ouvrages énormes bénéficient à une minorité […]

Davantage d'informations

Philippines : lutte contre la criminalisation de la paysannerie

COMMUNIQUE DE PRESSE Genève, le 8 mai 2023 – Le Mouvement pour une réforme agraire et une justice sociale (Kilusan para sa Repormang Agraryo at Katarungang Panlipunan / KATARUNGAN), en collaboration avec le CETIM, FIAN International, le Transnational Institute (TNI) et Focus on the Global South ont soumis aujourd’hui une saisine auprès des différents mécanismes […]

Davantage d'informations

Oui au droit à l’alimentation

COMMUNIQUE DE PRESSE Genève, le 9 mai 2023 – Lors de la conférence de presse tenue ce jour au siège de l’association la FARCE, dédiée à assurer l’alimentation des étudiant·es qui en ont besoin, le Comité pour le droit à l’alimentation a lancé sa campagne pour l’inscription du droit à l’alimentation dans la Constitution genevoise […]

Davantage d'informations
1 4 5 6 7 8 40
bursa evden eve nakliyat