PubliCETIM

Si vous rencontrez des difficultés pour commander un livre, merci de nous appeler au +41 (0)22 731 59 63 ou envoyez-nous un mail à contact@cetim.ch

Merci!

 

La collection PubliCetim regroupe les livres publiés par le CETIM, qu’ils soient des ouvrages collectifs ou des monographies, sous un format poche. Cette collection traite des sujets centraux du CETIM comme la souveraineté alimentaire, le droit international, les relations Nord/Sud, les luttes pour l’émancipation des peuples et leur histoire, les questions des migrations, l’environnement, les modes de transformation de nos sociétés, les sociétés transnationales.

Pensez également à aller faire un tour sur les pages de nos deux autres collections : Pensées d’hier pour demain et Hors-série

  • En finir avec la dépendance à l’aide

    Yash Tandon, Préfaces de Samir Amin et de Benjamin W. Mkapa, Traduit de l'anglais par Florian Rochat

    2009 – 224 pages

    Les pays développés dépendants de l’aide cherchent à se sortir de cette dépendance sans toutefois y parvenir. Ce livre montre comment ils pourraient se libérer par eux-mêmes de cette aide – qui se prétend relevant du développement, mais qui ne l’est pas.

    Lire la suite

  • Produire de la richesse autrement. Usines récupérées, coopératives, micro-finance… les révolutions silencieuses

    Ouvrage collectif

    2008 – 176 pages

    Les expériences d’économie sociale et solidaire collective, véritables laboratoires d’alternative sociale se comptent par milliers. Souvent impulsées par la nécessité de survi­vre, elles existent et produisent autrement sans avoir nécessai­rement attendu une situation politique favorable. Elles font rarement la une des journaux alors qu’elles présentent des éléments positifs, voire subversifs, servant à la construction d’un monde plus solidaire et juste. Ce livre relate quelques-unes des ces pratiques relevées à travers le monde.

    Lire la suite

  • Sortir le Droit international du placard

    Monique et Roland Weyl

    2008 – 144 pages

    Il est urgent de « sortir le droit international du placard ». Selon les auteurs, l’Organisation des Nations Unies est fondamentalement l’instrument des peuples. Encore faut-il que ces derniers se battent pour se la ré-approprier. Le droit n’est pas uniquement affaire de juristes, pas plus que la politique celle de politiciens et les relations internationales celle des Etats. Les auteurs appellent les citoyennes et citoyens à faire leurs les engagements proclamés par le Préambule de la Charte : «Nous, Peuples des Nations Unies…

    Lire la suite

  • Quel développement ? Quelle coopération internationale ?

    Tamara Kunanayakam, Contributions de A. Zacharie, W. Bello et R. Herrera

    2007 – 170 pages

    Face aux impasses actuelles, il apparaît urgent de s’en réapproprier les concepts de la Déclaration sur le droit au développement. D’une grande audace, ce texte pourrait devenir source d’inspiration pour tous les mouvements luttant pour la solidarité internationale : placer l’être humain et les peuples au centre du développement, promouvoir le droit des peuples à l’autodétermination, la participation populaire, la démocratie, obliger les Etats à coopérer entre eux au lieu de se concurrencer sur le dos des plus faibles, lancer un désarment général au profit du bien-être pour toutes et tous…

    Lire la suite

  • Propositions d’amendements au Projet des normes sur les responsabilités des sociétés transnationales et autres entreprises commerciales en matière de droits de l’homme

    CETIM/AAJ

    2003 – 51 pages

    Cette brochure expose les positions sous forme d’amendements du CETIM et de l’AAJ vis-à-vis de la dernière version (avril 2003) du “Projet des normes sur les responsabilités des sociétés transnationales et autres entreprises commerciales en matière de droits de l’homme” élaboré par le Groupe de travail sur les sociétés transnationales (SCDH).

    Lire la suite

  • Vía Campesina: une alternative paysanne à la mondialisation néolibérale

    Jean ZIEGLER, Jacques BERTHELOT, Jean-Pierre BERLAN et al.

    2002 – 256 pages

    Les paysans et les paysannes sont à la pointe du combat contre l’OMC et pour imposer la souveraineté alimentaire. De tous les continents, certains de leurs leaders, hommes et femmes, racontent leurs luttes et donnent chair à ce « front commun Nord-Sud » mis en branle par la Vía Campesina.

    Lire la suite

  • FMI : Les peuples entrent en résistance

    Collectif, en collaboration avec ATTAC et l'AITEC

    2000 – 144 pages

    Les conséquences sociales des Programmes d’ajustement structurel imposés par le Fonds monétaire international aux pays du Sud, pour ne parler que d’eux, sont de mieux en mieux connues du public. Les résistances auxquelles se heurtent ces plans demeurent, par contre, bien davantage passées sous silence. Si l’on s’en tient aux reflets que nous en offre la télévision, ces mouvements paraissent aussi éphémères que violents. Trop souvent, l’image qui en est retenue est celle de peuples du Sud où n’alternent que passivité résignée et explosions incontrôlables et sans perspective.

    Lire la suite

Previous
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn