Bulletin

Déclarations du CETIM à l’ONU

En septembre dernier, le CETIM a émis des déclarations sur différents thèmes dans le cadre de la 42ème session du Conseil des droits de l’Homme. En voici quelques extraits : Examen du rapport du Rapporteur spécial sur le droit au développement Le CETIM est d’accord avec le Rapporteur spécial pour affirmer que la mise en […]

Davantage d'informations

Exactions à Madagascar

Le 6 novembre dernier, à l’occasion de la 34e session de l’Examen Périodique Universel à l’ONU, le CETIM organisait une conférence parallèle sur le thème de la pauvreté et des violations des droits humains à Madagascar. La population malgache compte parmi les plus pauvres au monde. Les habitants, dont la majorité vit en milieu rural, […]

Davantage d'informations

Tahar Haddad

Recueil de textes introduit par Laroussi Amri dans la collection « Pensées d’hier pour demain » du CETIM. En octobre est paru le recueil de textes de Tahar Haddad, dans la collection « Pensées d’hier pour demain ». Homme politique et penseur tunisien décédé en 1935 à l’âge de 36 ans, Tahar Haddad s’est très tôt engagé […]

Davantage d'informations

« La Chine est-elle capitaliste ? »

De Rémy Herrera et Zhiming Long La Chine est-elle capitaliste ? Telle est la question posée par deux économistes, l’un français et l’autre chinois, en titre d’un livre qui vient de paraître. Un titre volontairement provocateur ? Certes, mais qui recoupe en même temps une opinion de plus en plus courante : hier « communiste », la Chine serait devenue […]

Davantage d'informations

Pourquoi une convention pour le droit au développement ?

Lors de sa 20e session, tenue à Genève entre le 29 avril et le 3 mai, le Groupe de travail intergouvernemental du Conseil des droits de l’homme de l’ONU s’est penché sur le contenu et la portée du futur instrument international juridiquement contraignant sur le droit au développement. Rappel historique Pour rappel, le droit au […]

Davantage d'informations

Rupture du barrage de Brumadinho : autre crime des multinationales

Le 25 janvier 2019, un nouveau crime environnemental s’est produit : la rupture du barrage de Brumadinho, situé dans l’état du Minas Gerais, propriété de la multinationale VALE. Plus de 300 personnes sont mortes. La plupart d’entre elles étaient des employé.e.s de l’entreprise qui mangeaient dans le réfectoire, le premier bâtiment touché par la brèche. […]

Davantage d'informations
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn