Partenaires

La Vía Campesina (international)

La Via Campesina est le mouvement international qui rassemble des paysans, des petits et moyens producteurs, des sans terre, des femmes et des jeunes du monde rural, des indigènes, des migrants et des travailleurs agricoles. La Via Campesina regroupe environ 164 organisations locales et nationales dans 73 pays d’Afrique, d’Asie, d’Europe et des Amériques. En tout, elle représente environ 200 millions de paysannes et de paysans. Le CETIM soutient La Vía Campesina dans ses démarches à l’ONU en faveur des droits des paysans depuis 2001.

Campagne mondiale (international)

La Campagne mondiale pour le démantèlement du pouvoir des transnationales et contre l’impunité (Campagne mondiale) est un mouvement international qui regroupe près de 200 organisations et représentants de victimes de violations des droits humains et populations affectées par les STN dans le Sud. Sa coordination est assurée par le Transnational Institute (TNI). Le CETIM soutient la Campagne mondiale dans ses efforts à l’ONU contre l’impunité des sociétés transnationales depuis 2013.

CADTM (international)

Le Comité pour l’annulation de la dette du tiers-monde (CADTM) est un réseau international constitué d’une trentaine d’organisations locales basées en Europe, en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Le CADTM est l’un des principaux réseaux qui travaille sur les questions de la dette au niveau international, en particulier son impact pour les pays du Sud. Ses nombreuses publications, analyses et propositions constituent une référence en la matière. Le CETIM soutient le CADTM depuis de nombreuses années pour l’accès aux mécanismes de protection des droits humains de l’ONU.

SINALTRAINAL (Colombie)

Le Syndicat des travailleurs de l’industrie alimentaire en Colombie (Sindicato nacional de trabajadores del sistema agroalimentario – SINATRAINAL) représente 3’000 travailleurs de Nestlé, de Coca Cola et du secteur des plantations, et paie un lourd tribu à sa lutte en faveur des droits des travailleurs et de l’amélioration des conditions de travail, avec 25 syndicalistes assassinés depuis 1986 et des dizaines d’autres menacés, agressés, déplacés, exilés ou emprisonnés sous de fausses accusations. Le CETIM soutient SINALTRAINAL depuis de nombreuses années pour l’accès aux mécanismes de protection des droits humains de l’ONU.

CODECA (Guatemala)

Le Comité de développement paysan (Comité de desarrollo campesino – CODECA) est une organisation de paysans et de travailleurs agricoles du Guatemala qui lutte pour les droits des paysans, la justice sociale et de meilleures conditions de vie dans les zones rurales. Le CETIM soutient le CODECA depuis 2008 pour lui permettre d’accéder aux mécanismes de protection des droits humains de l’ONU.

UDAPT (Équateur)

L’Union des personnes affectées par les activités de la compagnie pétrolière Texaco-Chevron en Équateur (Unión de afectados por la petrolera Texaco-Chevron en EcuadorUDAPT) représente 30’000 victimes et est le fer de lance de la bataille pour que Chevron assume ses responsabilités dans l’une des pires catastrophes environnementales jamais survenues. Le CETIM soutient l’UDAPT depuis 2014 pour lui permettre d’accéder aux mécanismes de protection des droits humains de l’ONU.

FESPAD (El Salvador)

La Fondation d’études pour l’application du droit (Fundación de estudios para la aplicación del derecho – FESPAD) au Salvador défend les populations en résistance contre le projet minier d’Oceana Gold dans la région de Cabañas et lutte pour que l’entreprise abandonne la plainte engagée contre l’État salvadorien devant le tribunal d’arbitrage de la Banque mondiale. Le CETIM soutient la FESPAD depuis 2014 pour lui permettre d’accéder aux mécanismes de protection des droits humains de l’ONU.

ATM (Philippines)

L’Alliance contre les mines (Alyansa tigil mina – ATM) aux Philippines défend les quelques 20’000 familles de paysans et 2’000 familles de peuples autochtones (soit au total plus de 100’000 personnes) menacées par le méga-projet de mine à ciel ouvert de Glencore-Xstrata et victimes de multiples violations des droits humains. Le CETIM soutient l’ATM depuis 2013 pour l’accès aux mécanismes de protection des droits humains de l’ONU.

Tiako-I-Madagasikar (Madagascar)

Tiako-I-Madagasikara est une organisation qui défend les droits des paysans et des populations rurales au Madagascar, en particulier dans le sud du pays, que le CETIM soutient depuis 2009 pour l’accès aux mécanismes de protection des droits humains de l’ONU.

Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn