CETIM
Rue Amat 6
1202 Genève | Suisse
contact@cetim.ch
Tél. +41 (0)22 731 59 63
Fax +41 (0)22 731 91 52
PUBLICATION SUIVANTE

PUBLICATION PRÉCÉDENTE

RETOUR  |  SUR LE MÊME SUJET  |  COMMANDER  |   IMPRIMER 

Sortir le Droit international du placard
Monique et Roland Weyl

PUBLICETIM N°32, 144 pages
2008
Tweet! Share on Facebook!

ISBN 978-2-88053-070-9

Prix: 10 CHF | 6 €

Commentaires de ce livre disponibles...

La Charte, à la base de la création de l'ONU en 1945, est un texte éminemment novateur, fondateur du Droit international contemporain. Or, pratiquement aucune semaine ne se passe sans que les principes qui y ont été solennellement et très sagement inscrits ne soient remis en cause dans la presse quotidienne. Le plus souvent sans doute par omission ou par ignorance et sous-évaluation du saut qualitatif que leur adoption a représenté dans l'histoire des relations internationales et du condensé d'expérience qu'elle recèle ; probablement parfois plus subrepticement, en jouant sur l'émotion et une présentation biaisée d'événements, imprudemment coupés de leur contexte.

Méconnus, souvent travestis et allégrement bafoués, ces principes sont pourtant vitaux pour la préservation de la paix et une condition indispensable à toute avancée dans la démocratisation des sociétés et des relations internationales.

Militants et juristes chevronnés, juristes et militants de longue date, Monique et Roland Weyl s'en alarment. Il est temps, il est urgent de « sortir le droit international du placard », clament-ils. Selon eux, l'Organisation des Nations Unies est fondamentalement l'instrument des peuples. Encore faut-il que ces derniers se battent pour se la ré-approprier. Le droit n'est pas uniquement affaire de juristes, pas plus que la politique celle de politiciens et les relations internationales celle des Etats. Les auteurs appellent les citoyennes et citoyens à faire leurs les engagements proclamés par le Préambule de la Charte : «Nous, Peuples des Nations Unies...

Leur ouvrage, qui se veut didactique et adressé à chacune et chacun, est solidement argumenté. Il allie enthousiasme, pour l'élan donné à l'émancipation des peuples par l'adoption de la Charte et la création de l'ONU, à la sagesse d'un regard long sur l'histoire.

Roland WEYL est avocat à la Cour de Paris et a été rédacteur en chef, puis directeur de la Revue Internatio­nale de Droit Contemporain. Il est actuellement membre du Conseil national du mouvement de la paix et Vice-Président de l'Association internationale des juristes démocrates.
Monique PICARD-WEYL est avocat honoraire à la Cour de Paris. Elle a été Professeur à l'Institut de droit appliqué, membre du Conseil national du mouvement de la paix et  du Comité directeur du Mouvement national de lutte pour l'environnement.
Tous deux militants actifs de la solidarité avec les peuples en lutte pour leur libération, tant sur le terrain judiciaire que politique, chacun d’eux a à son actif de nombreuses missions de solidarité internationale.

PUBLICATIONS RELATIVES

  Banque mondiale, le Coup d'Etat permanent. L'agenda caché du Consensus de Washington
  Building on Quicksand: The Global Compact, democratic governance and Nestlé
  Le droit international et les puissances occidentales. Tentatives de liquidation
  ONU : droits pour tous ou loi du plus fort ? Regards militants sur les Nations Unies
  Quel développement ? Quelle coopération internationale ?

INTERVENTIONS RELATIVES

  Bombardeos de la OTAN en ex-Yugoslavia y papel del Tribunal Penal Internacional
  El juzgamiento de los crímenes cometidos durante la agresión contra Irak: un test crucial para el Tribuna...
  La pretensión de darle apariencia de legalidad internacional a la dominación neocolonial, a la ocupación...
  Sanción y castigo de los crímenes contra el derecho internacional de los derechos humanos y el derecho in...
  Coopération et assistance internationale
  De la reconstruction à la privatisation de l’Irak

RETOUR  |  HAUT DE LA PAGE  |  COMMANDER  |   IMPRIMER