La lutte contre la pauvreté et les droits humains

15/07/2012

Accéder au cahier critique en PDF

Présentation

Si l’on se réfère aux données de la Banque mondiale, il y a actuellement près de un milliard et demi d’extrêmes pauvres dans le monde, vivant avec moins de 1,25 dollar par jour, et un autre milliard de pauvres vivant avec moins de 2 dollars par jour, ce qui correspond presque à la moitié de l’humanité. Bien que les méthodes de mesures de la Banque mondiale soient contestables (voir chapitre III), il n’en reste pas moins que, selon les agences spécialisées de l’ONU, aujourd’hui un milliard de per­sonnes souffrent de la famine ou de la malnutrition ; autant de personnes manquent d’eau potable et 2,5 milliards n’ont pas accès à l’assainissement et aux installations sanitaires ; des dizaines de millions de personnes manquent de logements et plus d’un milliard sont mal logées ; on compte plus de 200 millions de chômeurs mais 900 millions de working poor ; près de 800 millions d’adultes sont anal­phabètes ; chaque année six millions d’enfants de moins de cinq ans meurent de maladies qu’on pour­rait pourtant prévenir…

Depuis près d’un quart de siècle, la thématique de la pauvreté occupe l’agenda politique de la commu­nauté internationale et la lutte contre la pauvreté est devenue la priorité officielle de la coopération au développement. Elle est devenue également une priorité pour l’Union européenne et pour plusieurs gouvernements. Faut-il s’en réjouir ? Oui, évidemment, car la pauvreté ne devrait pas exister dans notre monde tellement riche. En même temps, il faut se demander pourquoi la pauvreté a subitement émergé en tant que thème prioritaire. Pourquoi ne figurait-elle pas sur l’agenda politique avant 1990 ? Et pourquoi le succès des stratégies de lutte contre la pauvreté se fait-il attendre ?

Bien que, pour tout le monde, la pauvreté doive être combattue, sa définition varie selon les époques, acteurs et lieux. C’est pourquoi, il nous a semblé utile, dans le présent cahier, d’analyser la conception de la pauvreté selon les périodes de l’histoire et les pouvoirs en place (chapitres I et II), ainsi que les stratégies de lutte préconisées ou développées (chapitres III et IV). On verra que les mesures (chiffrées parfois) de la pauvreté masquent bien des réalités (chapitre III). Il en est de même pour les stratégies contemporaines de lutte contre la pauvreté qui ignorent non seulement les inégalités (chapitre III.E) mais qui sont condamnées à l’échec (chapitre V). Le traitement de la question sous l’angle des droits humains ouvre des perspectives inédites et constitue certainement la meilleure stratégie de lutte contre la pauvreté, mais aussi contre les inégalités et pour aller vers une protection sociale universelle (chapitre IV).

Liens

Article de Francine Mestrum synthétisant ce cahier pour Public Service Europe : Global poverty is a consequence of free-trade ideology (seulement en anglais)

Différents documents/liens cités dans ce cahier :

Site internet du Social Global Justice

PNUD, Rapport mondial sur le développement humain 2001 (pdf)

Rapporteuse spéciale sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme, Mme Magdalena Sepulveda Carmona Page uniquement disponible en anglais !

Rapports annuels (page anglaise uniquement, html)
Missions dans les pays (page anglaise uniquement, html)

Résolution 3201 (S-VI) adoptée par l’Assemblée générale le 1er mai 1974 (pdf)

Résolution 3202 (S-VI) adoptée par l’Assemblée générale le 1er mai 1974
Présente un Programme d’action détaillé concernant l’instauration d’un nouvel ordre économique (pdf)

CODESC, Questions de fond concernant la mise en oeuvre du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels: la pauvreté et le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, Déclaration adoptée le 4 mai 2001 (voir §§ 1 et 8 du document E/C.12/2001/10, daté du 9 mai 2001)

Catégories Cahiers critiques Droits économiques, sociaux et culturels Droits humains Publications
Étiquettes Pauvreté
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn