Droits des paysans

Il y a aujourd’hui environ 1.2 milliard de paysans à l’échelle mondiale et, avec leur famille, ils représentent un tiers de l’humanité. En termes absolus, il y a plus de paysans de nos jours qu’il n’y en a jamais eu auparavant.

Les paysans et autres travailleurs ruraux sont essentiels à la sécurité alimentaire et la réalisation du droit à l’alimentation, en particulier dans les pays du Sud où ils fournissent jusqu’à 80% des aliments consommés localement. Ils jouent également un rôle déterminant dans la lutte contre le changement climatique et la conservation de la biodiversité et des semences.

Or, les paysans et autres travailleurs ruraux font partie des groupes les plus vulnérables et discriminés. Ils sont victimes de multiples violations de leurs droits humains et souffrent de façon disproportionnée de la faim et de la pauvreté. 75% des individus qui souffrent d’extrême pauvreté et 80% des personnes victimes de la faim dans le monde vivent et travaillent dans les zones rurales.

Le CETIM s’engage depuis de nombreuses années en faveur des droits des paysans. Il apporte son soutien à des organisations représentants des paysans et d’autres travailleurs ruraux dans les pays du Sud afin de leur permettre d’accéder aux mécanismes de protection des droits humains de l’ONU. Et il est fortement impliqué à leurs côtés dans la campagne en faveur de l’adoption d’une Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysans et autres personnes travaillant dans les zones rurales, offrant son appui afin de leur permettre de participer aux négociations et de faire entendre leurs propositions.

Campagne

Accès à la justice

Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn